Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde en Rayures

Le Monde en Rayures

Curiosités musicales. Mais pas que.


Les Récréations Sonores - saison 1 à l'Antenne (Paris)

Publié par L'Arayée sur 13 Mars 2018, 01:21am

Catégories : #Musique, #Paris, #Live-Report

Teaser

Les Récréations Sonores - saison 1 à l'Antenne (Paris)

​Récréation sonore ​​​​​​= expérience de création musicale participative.

La soirée de lancement du projet et de la plateforme des Récréations Sonores, le 5 mars, s'annonçait riche en découvertes et expérimentations diverses.


Le concept : des artistes font appel aux internautes afin de créer un morceau inédit, via une plateforme dédiée. 


Afin de promouvoir l'événement, l'équipe à l'initiative du projet avait convié Oxmo Puccino, Camp Claude, Synapson et Feu! Chatterton, "parrains" de cette première édition.

J'avais hâte, imaginant des inspirations magiques suite aux suggestions des internautes, et donc des créations musicales en direct. 

Comme l'un des organisateurs le précise, "Les personnes présentes à la soirée pouvaient créer un morceau en live ce soir là avec l'artiste Marlin.
Les Récréations Sonores ne sont pas des soirées avec des performances live, mais un site participatif qui permet à tous de créer un morceau à partir de la démo d'un artiste, ce pendant 15 jours et débouchant sur un direct de 45min sur Culturebox avec l'artiste en question."

Arrivée à l'Antenne, open bar petits fours et  champagne, un espace central avec des claviers, des guitares Gibson et des ordinateurs.
Quelques-uns testent les instruments, casque sur les oreilles.
Il est à peine 19h30, on est dans l'ambiance, et on sent la curiosité piquer les journalistes qui ne sont pas tout à fait certains, pour la plupart, d'avoir bien compris ce qui allait exactement se passer, ce genre de soirée étant une première.


On aperçoit les artistes discuter ça et là.
On attend en se rassasiant aux frais de la princesse. Ça dure, un peu trop à mon goût. 
A 20h30 soit 1h30 après l'heure d'ouverture indiquée, on nous annonce enfin que la soirée va commencer après un bref rappel du concept.
Ne voyant pas encore les artistes s'installer, hésitant même à partir, j'en profite pour discuter avec une des attachées de presse.

Les minutes passent, et n'entendant toujours pas de "live" de nos invités je poursuis mon échange sur une trentaine de minutes, étant à moins de 2 mètres de la scène.
Et c'est là que j'apprends que les artistes ont enregistré leur morceau !
Je n'aurais rien vu, rien entendu !
Frustration extrême.
Comment se fait-ce ?
Pourquoi si court ?

Que s'est-il passé ?
Pourquoi ne pas avoir repris le micro pour nous prévenir, histoire que ceux qui étaient dans la même pièce sans avoir les yeux rivés sur la scène, puissent profiter voire garder un souvenir de ce qui était en train de se produire ? On avait tellement patienté que l'on ne se fiait plus qu'au son pour combler nos attentes.

Etant si proche de l'espace de "récréation" j'étais concaincue que je ne pouvais rien louper de là où j'étais. 

Je savais pertinemment qu'il n'y aurait pas de live au sens concert, le concept ayant bien été expliqué en amont. Mais il est forcément décevant de ne pas avoir pu "capter" les instants d'enregistrement.

"Les Récréations Sonores" est finalement bien une idée originale et novatrice (face à une industrie musicale frileuse) à saluer, mais encore trop brouillonne à plusieurs niveaux.
Il serait cependant regrettable que ces créations musicales de l'ère numérique ne se fassent plus entendre et tombent dans l'oubli.

Il n'y a plus qu'à leur souhaiter une belle et nouvelle édition plus mature en 2019.

 

Site des Récréations Sonores

Crédit : ACGCrédit : ACGCrédit : ACG
Crédit : ACG

Crédit : ACG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents